Page introuvable

La page demandée /p-La_technique_anti_verrues n'est plus accessible ou n'a jamais existée.
Voici des contenus en relation avec la page demandée :

Le sens du parcours

Vignette de Le sens du parcours

Un merveillleux outil pour comprendre le sens de notre vie :

Nous sommes en avril 1985, il est 15 heures.
J’entre dans une petite salle au deuxième étage d’un bâtiment de l’université du Maine.
 Au moment où je franchis la porte, je sais que ma vie va basculer.
Je n’ai pourtant à cet instant aucun indice qui me permette de savoir quelle sera sur moi, l’influence de cet ancien moine, sociologue réputé : Henri Desroches.
Il nous demande de faire quelque chose d’inhabituel.
Une recherche sur nous même, avec des matériaux qui me semblaient, jusqu’alors, peu dignes d’intérêt : nos propres histoires.

Pour Henri Desroches, il y a en nous une quête qu’il nous faut découvrir.

Un fil rouge qui constitue l’axe de notre vie et qu’il nous faut trouver sous peine de ne jamais être totalement heureux.

Il est 18 heures, je ressors de ce cours inhabituel de sociologie complètement transformé.
J’ai noté sur un cahier des dizaines d’anecdotes me concernant, d’histoires de vie, histoires de ma propre vie.
Depuis la plus tendre enfance, j’ai inscrit les étapes de mon parcours, mes attirances, mes dégoûts, mes échecs, mes réussites.
J’ai sans cesse fait et refait le travail que nous avions commencé, ce jour là...

A propos

Vignette de A propos
Pourquoi les méthodes de développement personnel sont-elles souvent inefficaces ?
Ma pratique du jeu d’acteur et de l’hypnose m’a permis, de comprendre que nous disposions en nous d’un étonnant potentiel.
En explorant ces deux arts, celui de l’artiste et de l’hypnothérapeute, j’ai pu me rendre compte à quel point certains outils avaient un pouvoir sur nos états intérieurs. Nous avons la capacité de générer en nous facilement : bien être, lâcher prise, confiance en soi, charisme et présence par l’autohypnose. 

Formé par Henri Desroches, le grand sociologue, à l’exploration de soi par les histoires de vie et initié à l’hypnose ericksonienne notamment par Betty Alice Erickson, la fille de Milton Erickson, le père de l’hypnothérapie moderne, j’ai pu concevoir mes propres méthodes et découvrir au fil du temps que l'auto hypnose pouvait devenir un véritable art de vivre.

Gérer son stress, se reconnecter avec son corps, développer son intuition et sa créativité, atteindre ses objectifs, mieux communiquer avec les autres sont quelques-uns des bienfaits que permet l'autohypnose. Mais ce n'est pas tout, l'autohypnose est un art magique qui réenchante la vie et nous transforme en explorateur de dimensions inconnues et incroyables  de nous-même. Pourtant il ne s'agit que d'un état naturel et des capacités ordinaires et quotidiennes de notre cerveau. Tous ces potentiels et richesses infinis sont aisément accessibles avec les techniques adaptées. Mieux vivre peut alors devenir un art ludique et amusant, comme un jeu d'enfant dont on aurait oublié momentanément combien il était facile, agréable et plaisant .

Comprendre nos émotions

Vignette de Comprendre nos émotions
Les émotions sont des messages de notre inconscient. Elles libèrent en nous de l'énergie pour faire face à un événement et nous permettrent d'avoir le comportement adapté à la situation. La plupart d'entre nous a pris l'habitude néfaste de ne plus écouter leurs émotions. Parfois, on pense écouter alors qu'on ne fait qu'agiter un flot incessant de pensées. Ecouter une émotion, c'est percevoir les sensations corporelles et leurs localisations .

Technique métaphorique du verre d'eau

Vignette de Technique métaphorique du verre d'eau
Les techniques métaphoriques sont des messages symboliques adressées à l'inconscient. Elles procèdent souvent d'une pensée magique ou poétique.  Elles sont chargées d'une intention et provoquent un travail intérieur. Il est souvent préférable de pratiquer une séance d'autohypnose avant de les réaliser pour explorer le sujet, commencer à générer des associations d'idées et mobiliser les ressources . Elles apparaissent alors comme une mise en scène de la problématique ou du symptôme.
L'eau symbolise, dans cette mise en scène métaphorique, ce qui lave, nettoie et dilue. Cette métaphore contient une constellation de suggestions qui entrent en conflit et neutralisent, les métaphores négatives qui polluent  notre état intérieur lorsque nous rencontrons des difficultés,
des injustices, des humiliations...

Rechercher un contenu sur le site