Comprendre nos émotions

Les émotions sont des messages de notre inconscient. Elles libèrent en nous de l'énergie pour faire face à un événement et nous permettrent d'avoir le comportement adapté à la situation. La plupart d'entre nous a pris l'habitude néfaste de ne plus écouter leurs émotions. Parfois, on pense écouter alors qu'on ne fait qu'agiter un flot incessant de pensées. Ecouter une émotion, c'est percevoir les sensations corporelles et leurs localisations .
sasint (source)

Quelles sont les émotions de base ?

Les 4 émotions de base sont la joie, la peur, la colère et la tristesse.
 - La joie permet de se consacrer avec intensité à un événement heureux. Heureux, agréable, serein, enthousiaste, motivé, euphorique, confiant, excité... sont quelques-unes des sensations correspondant à la joie.  La joie fait circuler l'énergie dans tous le corps et diffuse des hormones euphorisantes. 
- La peur signale un danger. Angoissé, stressé, soucieux, paniqué, craintif, terrifié, tétanisé, inquiet, horrifié... sont des sensations correspondant à la peur. La peur fait comme rentrer l'énergie. Les mains, les pieds, le visage sont souvent froids. L'adrénaline est l'une des hormones de la peur. Elle nous prépare à l'action face au danger : combattre ou fuir.
- La colère favorise une action vigoureuse afin d'obtenir un changement. Elle est une réaction de défense face à une agression ou ce qui est vécu comme tel. Furieux, enragé, contrarié, agacé, indigné, révolté... sont des sensations liées à la colère. L'énergie va vers l'extrémité des membres. Les mains, les pieds, le visage sont souvent chauds et rouges. La colère augmente le rythme cardiaque, la tension et produit une décharge d'adrénaline.
- La tristesse est l'émotion de la perte de quelqu'un ou de quelque chose. Elle permet de se replier sur soi pour faire un travail d'acceptation de la séparation.  Abattu, désolé, déprimé, affligé accablé, mélancolique... sont les sentiments associés à la tristesse. L'hormone cortisol est notamment liée à la tristesse.
Qu'importe le nom que l'on donne aux émotions. Certains considèrent qu'il existe 7 ou 9 émotions de base. L'important est de comprendre qu'il s'agit d'un message qui nécessite d'être écouté et d'une énergie qui nécessite d'être gérée.

Comment écouter efficacement ses émotions ?

Dans un premier temps, il est nécessaire d'écouter le corps, lorsque survient l'émotion. Comment se manifeste dans mon corps l'émotion ? Quelle place occupe-t-elle ? Dans tout le corps ou dans une partie seulement ? Au niveau du cou , du ventre, des épaules, du dos ? 
Quelle intensité ? Est-ce une sensation de chaleur ? De froid ? Un poids ? Un tremblement ? Est-ce que j'ai un noeud à la gorge ? Un poids à l'estomac ? Le dos bloqué ? etc...
J'observe les sensations du corps comme un observateur extérieur. J'écoute mon corps et pendant ce moment de perception, je ne permets pas aux flots de pensées, aux conclusions hâtives, aux préjugés de m'envahir ? J'écoute le corps comme quelqu'un qui s'exprime et dont je ne coupe pas la "parole". J'écoute, j'observe, je ressens avec précision... Ancré dans l'ici et maintenant, je prends soin de moi en écoutant le corps qui s'exprime et je laisse le "mental" temporairement de côté.
L'émotion positive génère une sensation de détente qui se diffuse dans tout le corps. Elle ne demande qu'à être savourée. L'émotion négative, par contre, va produire une tension neuro-musculaire qu'il va falloir évacuer par de l'action, du mouvement ou de la détente.

Qu'est-ce que technique ESEPM ?

Dès qu'une émotion forte survient suite à un événement difficile, douloureux ou plaisant, il est intéressant d'utiliser la méthode ESPEM pour prendre conscience de nos mécanismes internes.
Evènement générateur de l'émotion
Sensations que j'éprouve dans le corps
Emotions ressenties
Pensées qui traversent mon esprit
Métaphores, cette sensation c'est comme quoi ?
Exemple :`
Événement : Quelqu'un me dit une parole injuste et blessante.
Sensations dans le corps : Tremblement dans tout le corps et brulure à l'estomac
Emotions ressenties : Colère et dégoût
Paroles automatiques qui me traversent : "Je suis dégouté, c'est injuste"
Métaphore qui me vient à l'esprit : Une flèche dans le ventre

Comment gérer nos fortes émotions ?

Ecouter l'émotion : (voir ci-dessus)
Bouger physiquement : Dans le cas de la peur et de la colère, l'accumulation de l'adrénaline et de toxines dans le corps nécessite de faire circuler l'énergie et donc de bouger physiquement. Notre corps est fait pour agir après la peur ou la colère. Traditionnellement : fuir, combattre... La vie moderne ne permet plus d'éliminer physiquement les accumulations de toxines dans le corps dues à l'émotion. Faire un peu de sport, courir, s'agiter, se forcer à trembler de tout son corps... La tristesse consomme énormément d'énergie. Prendre soin de son corps et se reposer est donc impératif.
Passer à l'action : La joie nécessite de prendre un temps pour profiter et partager. La peur est l'émotion du danger. Le danger est-il réel et imminent ? Est-il nécessaire de se protéger ? Peut-on s'informer sur le danger ? Si le danger est imaginaire ou si je n'ai aucun moyen d'agir, je passe à 4°. La colère est l'émotion d'une insatisfaction ou de la survenue d'un obstacle. Que puis-je faire pour provoquer le changement ? Agir ne veut pas dire agir avec violence. Répondre à une agression verbale par exemple, est nécessaire mais je peux le faire d'une manière mesurée. "Ce que tu m'as dit m'a blessé. Je suis vraiment en colère. Je te demande de me respecter. Je n'accepte pas un tel propos etc...". On peut aussi l'écrire. La tristesse est l'émotion de la séparation. Elle nécessite de prendre un temps pour chercher du réconfort et prendre soin de soi. Cette émotion nécessite ensuite d'être transformée en apprentissage. Qu'ai-je appris de la vie à la suite de cette épreuve pour moi et pour les autres ?
4° Détendre le corps :
Pour les émotions négatives, il faut libérer les tensions neuromusculaires et éviter qu'elles s'accumulent. Vous devez vous concentrer sur les points de tensions du corps et détendre les muscles, vous relaxer. Le scan corporel en méditation ou la poupée de chiffon en auto hypnose sont deux outils utiles.
Il est également possible d 'agir sur les métaphores venues à l'esprit lors de l'écoute de l'émotion grâce l'auto hypnose.

Conclusion 

Il est donc nécessaire de comprendre que l'émotion est un message utile provenant de l'inconscient et qui nous indique qu'il faut agir. Vouloir les refouler n'a aucun sens et s'avère dangereux pour le corps à long terme. Accueillir cette énergie et la gérer, ne veut pas dire se laisser entraîner à faire n'importe quoi. Il n'y a aucune raison de se laisser submerger par les émotions dés lors que l'on prend le temps de les écouter. L' émotion est une énergie à partager quand c'est de la joie et à gérer efficacement en cas de peur, de colère ou de tristesse. La méditation et l'auto hypnose nous apprennent progressivement à écouter cette énergie et à en maîtriser le flux pour agir avec respect et bienveillance pour soi et les autres. 
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires