Journal de la transe 1 : le mode automatique

Journal de la transe 2 : le livre invisible

Et s'il n'y avait qu'une seule chose à retenir....

"L'esprit inconscient est plus vif, plus sage et plus rapide. Il comprend  mieux"
Milton Erickson 1979

Notre inconscient gère nos émotions, nos ressources, nos apprentissages et notre corps.
Apprendre à communiquer avec l'inconscient et faire alliance avec lui, est l'objectif de l'hypnose et de l'auto  hypnose.
Alexas_Fotos (source)
"La conscience ne dispose pas de tout le savoir qui est dans l'esprit inconscient, qui gouverne de fait nos perceptions et notre comportement." Milton Erickson 1979 *

Sans le concours de notre inconscient, il est absolument vain de vouloir obtenir quoi que ce soit. Le fumeur qui veut arrêter de fumer, pourra se dire tous les jours qu'il veut arrêter de fumer et être informer des risques à fumer, il ne pourra pas arrêter sans le concours de son inconscient. L'instant où son inconscient acceptera la décision, la cigarette n'aura plus aucun intérêt pour lui. Un créateur d'entreprise pourra parfois saboter son propre projet et aller à l'échec parce que son inconscient n'a pas encore accepté l'idée du nouveau projet.
S'adresser à son esprit inconscient est la première étape pour communiquer avec lui. Nous le faisons, tout le temps, sans même s'en rendre compte. Il s'agit simplement de mieux le formaliser et d'en être davantage conscient. Et surtout se laisser surprendre par ses réponses : rêves, intuitions, nouveaux comportements, perceptions différentes, synchronismes...

En auto hypnose, il s'agit de formaliser un dialogue interne avec les couches profondes de notre  esprit, comme si l'inconscient était une personne à part entière.  Communiquer avec l'esprit inconscient comme une partie autonome de nous mêmes, est une approche purement métaphorique mais elle correspond parfaitement à la manière dont notre cerveau peut intégrer efficacement certaines de nos requêtes au niveau le plus global.
La manière holistique, holographique peut être, avec laquelle fonctionne vraisemblablement le cerveau, échappe actuellement à nos modes de compréhension. Un peu, comme vouloir imaginer la forme et la dimension de l'univers. Plus les recherches sur le cerveau avancent et plus, il paraît complexe, plastique et subtile, et plus ses interconnexions avec le corps et le monde paraissent nombreuses et parfois inattendues. Dans quelle mesure le réel que nous percevons est une co-construction entre notre esprit et l'environnement externe et interne, nous ne le savons pas vraiment.
 
L'utilisation de métaphores est le seul outil que nous ayons pour pouvoir nous adresser à notre esprit profond et interagir efficacement avec lui. Au vu des résultats, nous savons que la métaphore est un outil puissant de communication avec soi-même, sans comprendre totalement comment, elle agit. Mais qu'importe.

 "Je remercie mon esprit inconscient du travail qu'il fait pour moi et je lui demande de bien vouloir me permettre d'aller en transe" est la manière dont je débute, en général, une séance d'auto hypnose.
Parfois cette phrase est suffisante pour aller en transe et parfois d'autres moyens sont nécessaires (fixation du regard, musique, spirale sensorielle, poupée de chiffon, centre d'énergie, hypnotic washing...)**.

Le respect que j'ai pour mon inconscient et le caractère quasi sacré que je lui attribue, contribue vraisemblablement à un apaisement général de mon système. Pour moi, il est le réceptacle de la vie qui est en moi et d'un grand nombre de savoirs. Il est plus grand que "moi" et plein de mystères.
Je sais peu de choses sur le fonctionnement complexe de mon corps, la manière dont il se régule, se protège à chaque seconde et se répare. Je ne peux qu'être admiratif de cette somme de ressources et de savoirs profonds et je ne peux que considérer mon savoir conscient comme dérisoire à côté de cette masse colossale d'informations qui transite à chaque seconde dans mon corps.

Et si je n'avais qu'un conseil à donner sur la pratique de l'auto hypnose ou de la méditation, ce serait de s' adresser à son inconscient qui représente la vie en nous, avec respect, considération et confiance dans ses nombreuses capacités. Simplement lui parler, comme à un ami qui en sait plus sur nous que nous pouvons l'imaginer. Un ami qui ne demande qu'à nous aider, à condition que nous comprenions qu'il faut s'adresser à lui comme on s'adresse à un enfant. En utilisant des images, des histoires avec un esprit ludique et créatif et parfois en lui répétant souvent ce que nous désirons.

"Combien d'entre nous se rendent réellement compte du caractère enfantin de l'inconscient ?
Parce que l'esprit inconscient est décidément simple, sans affectation, direct et honnête. Il n'a pas cette façade, cette apparence, de ce que nous appelons la culture adulte." Milton Erickson 1966*

A nous de l'amuser, de le surprendre, de le motiver et de l'aimer et il nous donnera tout ce que nous voulons. Il est l'enfant sacré et créatif en nous.
** méthodes à découvrir sur ce blog
 
"Bon, ce que les gens ne savent pas...est infini....ces choses qu'en réalité ils savent mais croient qu'ils ne savent pas ." Milton Erickson.*

* Les citations de cet article sont extraites de la "Sagesse de Milton Erickson" de Ronald A.Havens, Edition Satas 2015 
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Journal de la transe 1 : le mode automatique

Journal de la transe 2 : le livre invisible