Le recadrage des croyances limitantes

Les outils de l'exploration de l'inconscient

Ne sous estimez pas les conséquences sur le corps du contexte anxiogène

Le contexte anxiogène : covid et terrorisme

En tant qu'hypnothérapeute, spécialisé dans la gestion du stress et l'exploration de soi, je suis amené à voir de plus en plus de personnes fortement stressées par l'atmosphère anxiogène de la société. La crise sanitaire et les attentats terroristes ont de quoi susciter une profonde destabilisation. Les informations qui tournent en boucle et qui agissent comme une forme de drogue ne sont pas neutres pour la santé. Les conséquences sanitaires, sociales et économiques des crises que nous traversons seront  désastreuses.
Le stress chronique diminue l'immunité, perturbe les fonctions anti-inflammatoires du corps et crée des arythmies cardiaques. Autant dire qu'il est le plus grand allié des infections respiratoires nombreuses à l'approche de l'hiver dont évidemment le Sars cov 2.

Les trois éléments pour gérer le stress : la libération des blocages neuro-musculaires, le centrage, l'imagination

A l'approche de l'hiver, il est important de renforcer nos défenses immunitaires avec de la vitamine D, des probiotiques, du magnésium, de l'activité physique et de la gestion du stress.
Le premier élément pour lutter contre le stress chronique, c'est-à-dire pouvoir se maintenir en santé, est d'éviter que s'installent durablement les tensions neuro-musculaires. Ce sont ces tensions qui vont faire le nid du stress chronique. Sans les tensions neuro-musculaires , il n' y a pas de stress chronique qui puisse s'installer.
Les tensions neuro-musculaires vont de plus avoir tendance à rigidifier nos comportements et nous rendre peu adaptable et peu créatif. C'est pourquoi la relaxation du corps est toujours un travail important pour les artistes, en particulier les comédiens et les danseurs, mais aussi les sportifs. La détente du corps est le départ de tout mouvement créatif qui conduit à un dépassement de soi. Il est l'outil de l'exploration de soi, de la confiance et de la joie exprimée. 
C'est pourquoi, il est nécessaire d'apprendre à détendre son corps. Et il est essentiel de le faire chaque jour.
J'ai écrit un ouvrage "Stress et Autohypnose" dans le quel, je consacre les premiers chapitres à explorer une technique de relaxation du corps. Outre le fait que cela me permet d'apprendre progressivement comment utiliser le langage hypnotique pour se parler à soi-même, c'est la condition indispensable avant tout travail sur soi. Sans capacité à détendre complètement les muscles de son corps, il est inutile de vouloir entreprendre un quelconque  chemin vers la  sérénité et la sagesse. Ceci est explicite dans les spiritualités orientales comme par exemple le yoga et le zen mais l'est également dans toutes les spiritualités occidentales qui visent la sagesse. Toutefois dans ces dernières, la détente du corps  est davantage implicite et se déduit des attitudes de recueillement, de méditation et de prières. Quoi qu'il en soit, la tension du corps ne peut jamais produire un apaisement de l'esprit.
Le deuxième élément est d'apprendre le centrage qui consiste à repérer dans son  corps  son centre intérieur, en général placé au niveau du ventre dans les traditions orientales. C'est le point de stabilité physique et psychologique, la connexion avec notre force intérieure
Pour le trouver, installez-vous confortablement, le dos bien droit, respirez tranquillement, libérez-vous des tensions musculaires et "descendez votre esprit "au niveau de votre ventre. Imaginez une boule d'énergie, bienfaisante qui rayonne à partir de votre ventre et irrigue votre corps et le monde extérieur. A partir de là, il y a peu de mental mais une sensation d'apaisement.
Si vous avez un problème, une difficulté, plutôt que d'activer comme une girouette entrainée par des influences extérieures, votre mental, descendez dans votre centre et laissez venir du fond de vous-même des réponses, des solutions. 

Le troisième élément pour gérer le stress, est d'utiliser des métaphores, des visualisations pour vous apaiser et vous renforcer chaque fois que c'est nécessaire.  L'imagination est la porte d'entrée de l'inconscient créatif et régulateur. Le lieu ressources, l'hypnotic washing, le chiffon magique sont quelques unes des techniques pour vous libérer du stress et des tensions.
Imaginons deux  individus placés dans la foret amazonienne : l'un craintif, accablé, fatigué, continuellement plongé dans ses pensées, imaginant les pires catastrophes, se déplaçant comme un automate rigide à cause des blocages neuromusculaires créés par le stress, sans rien voir de ce qui l'entoure. Et l'autre, attentif au présent, souple, détendu, précis dans ses gestes  et confiant en ses capacités à s'adapter. Lequel des deux est centré ? Lequel des deux à une chance de survivre.
Le troisième élément pour gérer le stress, est d'utiliser des métaphores, des visualisations pour vous apaiser et vous renforcer chaque fois que c'est nécessaire.  L'imagination est la porte d'entrée de l'inconscient créatif et régulateur. Le lieu ressources, l'hypnotic washing, le chiffon magique sont quelques-unes des techniques pour vous libérer du stress et des tensions.
Je vous renvoie à mes vidéos sur ce site ou à  "Stress et Autohypnose", le livre que j'ai écrit pour vous, afin de gérer facilement et rapidement le stress. Mais rien de tout cela ne vous sera véritablement utile si vous ne prenez pas la décision de pratiquer la gestion du stress, un petit peu, chaque jour. Et si vous pensez, que vous n'avez pas de temps pour cela, j'ai prévu pour vous, dans ce livre, des exercices juste avant de vous endormir :
Cliquez sur l'image pour accéder au livre
Vous pouvez vous procurer également le "carnet d'autohypnose anti-stress à remplir au quotidien". Il  vous accompagne chaque jour sur le chemin de la paisibilité intérieure et il est le complément pédagogique pour une mise en pratique du livre.

Ce que l'on sait des dégâts du stress chronique

Il est très difficile d'établir l'impact du stress chronique sur la mortalité générale et la violence dans la société. C'est sans doute pour cela qu'il est largement sous estimé dans nos sociétés. La plupart des maladies étant multifactorielles, il est vraisemblable que cette composante ne sera jamais vraiment totalement isolée.
Pourtant il se retrouve comme un complice actif dans  les principales causes de mortalité :  le cancer, les maladies cardiovasculaires, les drogues, principalement l'alcool et le tabac, les addictions alimentaires et les infections respiratoires. On retrouve également  le stress chronique dans la violence, les suicides et les profondes perturbations dont la société peut être l'objet.
Souvent le stress se communique et affecte la santé physique et mentale de l'entourage du stressé chronique.  Si chacun pouvait travailler sur sa propre sérénité et son apaisement, je pense que la face du monde changerait.
Moins de souffrance, moins de violence, moins de nécessité à fuir la vie dans l'hyper consommation et la destruction du monde naturel qui nous entoure. Gérer son propre stress est pour chacun un devoir et une nécessité. Un être serein, sage et apaisé communique autour de lui sa sérénité et sa sagesse. La gestion du stress est l'étape indispensable à toute exploration de Soi, respect de ses valeurs profondes et recherche de ses buts essentiels. Le stress chronique nous éloigne  de nous-mêmes et nous rend perméable à toutes les influences extérieures.
Ce que nous communiquons par notre attitude et notre action est plus important que ce que nous communiquons par nos mots. En gérant durablement notre stress, nous contribuons à changer durablement le monde
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Le recadrage des croyances limitantes

Les outils de l'exploration de l'inconscient