Blog

Vignette de Script hypnotique 4 : Expressions et formulations

Script hypnotique 4 : Expressions et formulations

Il existe incontestablement un style hypnotique, il est le résultat de l’expérience accumulée des hypnotiseurs. Il est fait de formules, d’expressions, de répétitions et d’un rythme spécifique avec des différences marquées selon les «écoles» des praticiens. En se familiarisant avec ce style ou ces styles, il est possible de faciliter sa pratique et de créer ensuite son propre style, expression de sa personnalité.
Vignette de Script hypnotique 3 : Les liaisons

Script hypnotique 3 : Les liaisons

Nous avons vu, dans notre précédent article (script hypnotique 2) que la succession d’instructions, de truismes et de suggestions va permettre de faciliter l’acceptation de ces dernières. Les liaisons vont permettre d’amplifier ce processus en créant des connexions au niveau inconscient, là où la logique n’aurait pas généré de liens.
Vignette de Script hypnotique 2 : instructions, truismes et suggestions

Script hypnotique 2 : instructions, truismes et suggestions

La méthode de Socrate, pour convaincre, était d’obtenir de ses interlocuteurs un maximum de réponses positives jusqu’à faire accepter sa position sans même que ceux-ci s’en rendre compte et à accepter une conclusion qu’ils auraient peut être refusée catégoriquement, quelques minutes plus tôt. En enchaînant successivement instructions et truismes qui vont déclencher automatiquement un «oui», l’acceptation des suggestions hypnotiques va se trouver faciliter. Le processus qui va conduire à l’état hypnotique va donc ,successivement, enchaîner instructions, truismes et suggestions.
Vignette de Script hypnotique 1 : les caractéristiques du langage hypnotique

Script hypnotique 1 : les caractéristiques du langage hypnotique

Le script hypnotique propose avec son langage et son rythme, une aventure intérieure au sujet. Plus l’aventure semble passionnante à vivre, plus l’inconscient va en devenir le puissant moteur. Cette aventure est, la plus part du temps, celle d’un apprentissage de nouveaux comportements afin de réécrire différemment les prochains chapitres d’une vie.
Le langage hypnotique possède son vocabulaire, sa grammaire, son rythme, ses symboles, ses métaphores.
 L'hypnose est une construction narrative à plusieurs personnages : le moi, les parties, l’esprit conscient, l’esprit inconscient, le subconscient...mais aussi le guide, l’allié... L’hypnose a son histoire et sa mythologie qui forment le contexte de la narration. Les représentations mentales préexistantes du sujet sont essentielles, il en connait beaucoup plus sur l’hypnose qu’il croit en connaître.
Vignette de Le cultivateur de chances ou la formule du succès

Le cultivateur de chances ou la formule du succès

"On ne repousse pas ses limites, on les découvre. "
Jean Louis Etienne, Explorateur.
L’ hypnose et l’auto hypnose consistent à réunir une intention consciente, l’objectif que l’on se fixe et des ressources inconscientes qui vont permettre de générer des processus pour atteindre l’objectif fixé. L’inconscient va agir principalement sur trois axes majeurs : créativité, automatisation des processus et persévérance.
Vignette de Théâtre et Hypnose : réecrire notre histoire de vie

Théâtre et Hypnose : réecrire notre histoire de vie

L’hypnose est une écoute profonde. Bien qu’ici la profondeur n’est qu’une métaphore, elle signifie une qualité d’écoute où les préoccupations habituelles et les cogitations ordinaires n’ont pas de place. Un peu comme si nous pouvions descendre en nous-même pour entrer en contact avec ce que nous sommes vraiment, loin des bruits de la surface.
En état de conscience ordinaire, nous sommes le jouet d’illusions multiples, principalement l’illusion de contrôle. Je présentais, il y a quelques jours les liens entre l’hypnose et le théâtre à un groupe de lycéens. Dans un premier temps je faisais davantage appel à des notions qui sollicitaient leur intellect et un état de conscience ordinaire. Le groupe s’observait lui-même, chacun jouant de ses postures habituelles. Chacun donnait l’impression de vouloir contrôler son image, observait les réactions des autres. Il était clair qu’ils jouaient tous le rôle qui était le leur dans cette petite communauté. Je suis persuadé qu’ils ne percevaient et recevaient de mon discours uniquement ce qui pouvait correspondre à leur vision préétablie du monde. 
Vignette de Le pouvoir des mots : apprendre le langage de la confiance en soi

Le pouvoir des mots : apprendre le langage de la confiance en soi

Derrière les mots se cachent des images. Et les images sont autant de suggestions qui agissent sur le corps et l’esprit.
Si quelqu'un me décrit son habitude matinale de croquer à pleine dents des citrons verts, l'eau me vient à la bouche. Des mots évoquant une image ont eu une action sur mes glandes salivaires. L'ensemble du corps réagit  aux images suggestives que nos mots font naître.
 Notre inconscient ne comprend pas la plupart des négations. Si je vous dis: «Ne pensez pas à un chat qui n’est pas noir et qui ne court pas après une souris qui n’est pas grise». Vous imaginez un chat noir qui court après une souris grise. Les négations n’ont eu aucun impact sur l’image qui s’est formée aussitôt dans votre esprit. Et que pensez-vous du parent qui expliquerait à l’enfant craintif qui va se coucher : «tu sais, les horribles monstres qui se cachent sous les lits n’existent pas et, d’ailleurs aucun enfant n’a jamais eu les yeux arrachés par des griffes imaginaires, ça n’existe pas... Il n’y a pas dans la nuit noire, des monstres à grandes dents et à grandes griffes qui surgissent d’un placard et arrachent la tête des enfants en pleine nuit...». 
Vignette de métaphore et langage

métaphore et langage

«La métaphore est sans doute un des potentiels les plus fertiles chez l’homme. Son efficacité est à la limite de la magie» José Ortéga Y Gasset Philosophe 1883 1955
Raconter une histoire est souvent une manière efficace de faire comprendre un point de vue complexe. 

Avec la métaphore est établi un double niveau de communication, à la fois logique, au niveau conscient et à la fois plus profond et global, au niveau inconscient. 
Depuis toujours, la manière la plus simple et accessible à tous de pratiquer l’hypnose, c’est à dire de communiquer avec l’inconscient de l’autre, est de commencer son propos par «Il était une fois...». 
Aussitôt, l'auditeur entre dans un état intérieur où il retrouve son âme d'enfance. Son attention est focalisée et son esprit critique est pour un temps suspendu dans l’attente de l'agréable moment de détente qui s'annonce. 
Les suggestions contenues dans l'histoire peuvent alors être perçues par l'inconscient sans même que le conscient ne les détectent.
Vignette de La métaphore des deux hémisphères pour mieux utiliser son cerveau

La métaphore des deux hémisphères pour mieux utiliser son cerveau

Etre créatif et communicant, c’est apprendre à se servir de l’intégralité de son cerveau. 

1 - Deux hémisphères cérébraux pour créer

L’hémisphère droit : associe, globalise, symbolise
L’hémisphère gauche : sélectionne, hiérarchise, analyse

Pour être créatif, il faut d’abord produire une grande quantité d’idées, les associer entre elles, jouer avec les idées et les concepts… 
Et seulement dans un second temps, analyser et sélectionner les meilleures idées. 
On travaille donc avec l'hémisphère droit quand il s'agit de produire, de créer et avec l'hémisphère gauche quand il s'agit de ne sélectionner que les meilleurs concepts. 
Dans la phase de production, il faut éviter de juger ou de choisir. Il faut au contraire associer, jouer, assembler avec la plus grande fantaisie...
Vignette de Une métaphore pour le jeu d'acteur : la cible et les enjeux

Une métaphore pour le jeu d'acteur : la cible et les enjeux

Dans un ouvrage d’abord publié en Russie, puis en Angleterre et finalement en France, Declan Donnellan utilise cette métaphore de la cible pour faire comprendre le travail de l’acteur. Declan Donnellan est née en Angleterre, il a été directeur du Royal National Theater de Londres, metteur en scène, il a reçu de nombreux prix à Moscou, Paris, New york, Londres... Selon le metteur en scène britannique, l’énergie de l’acteur ne doit pas se chercher à l’intérieur de lui-même mais toujours à l’extérieur, à travers les objets, les personnages, l’espace qui l’entoure.

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des pages