Blog

Vignette de métaphore et langage

métaphore et langage

«La métaphore est sans doute un des potentiels les plus fertiles chez l’homme. Son efficacité est à la limite de la magie» José Ortéga Y Gasset Philosophe 1883 1955
Raconter une histoire est souvent une manière efficace de faire comprendre un point de vue complexe. 

Avec la métaphore est établi un double niveau de communication, à la fois logique, au niveau conscient et à la fois plus profond et global, au niveau inconscient. 
Depuis toujours, la manière la plus simple et accessible à tous de pratiquer l’hypnose, c’est à dire de communiquer avec l’inconscient de l’autre, est de commencer son propos par «Il était une fois...». 
Aussitôt, l'auditeur entre dans un état intérieur où il retrouve son âme d'enfance. Son attention est focalisée et son esprit critique est pour un temps suspendu dans l’attente de l'agréable moment de détente qui s'annonce. 
Les suggestions contenues dans l'histoire peuvent alors être perçues par l'inconscient sans même que le conscient ne les détectent.
Vignette de La métaphore des deux hémisphères pour mieux utiliser son cerveau

La métaphore des deux hémisphères pour mieux utiliser son cerveau

Etre créatif et communicant, c’est apprendre à se servir de l’intégralité de son cerveau. 

1 - Deux hémisphères cérébraux pour créer

L’hémisphère droit : associe, globalise, symbolise
L’hémisphère gauche : sélectionne, hiérarchise, analyse

Pour être créatif, il faut d’abord produire une grande quantité d’idées, les associer entre elles, jouer avec les idées et les concepts… 
Et seulement dans un second temps, analyser et sélectionner les meilleures idées. 
On travaille donc avec l'hémisphère droit quand il s'agit de produire, de créer et avec l'hémisphère gauche quand il s'agit de ne sélectionner que les meilleurs concepts. 
Dans la phase de production, il faut éviter de juger ou de choisir. Il faut au contraire associer, jouer, assembler avec la plus grande fantaisie...
Vignette de Une métaphore pour le jeu d'acteur : la cible et les enjeux

Une métaphore pour le jeu d'acteur : la cible et les enjeux

Dans un ouvrage d’abord publié en Russie, puis en Angleterre et finalement en France, Declan Donnellan utilise cette métaphore de la cible pour faire comprendre le travail de l’acteur. Declan Donnellan est née en Angleterre, il a été directeur du Royal National Theater de Londres, metteur en scène, il a reçu de nombreux prix à Moscou, Paris, New york, Londres... Selon le metteur en scène britannique, l’énergie de l’acteur ne doit pas se chercher à l’intérieur de lui-même mais toujours à l’extérieur, à travers les objets, les personnages, l’espace qui l’entoure.
Vignette de L'acte métaphorique chez Jodorowsky

L'acte métaphorique chez Jodorowsky

Alexandro JODOROWSKY est un artiste étonnant. D’origine russe, il est né au Chili en 1929 et il réside actuellement en France. Réalisateur, auteur de bande dessiné, poète, romancier, essayiste, acteur, metteur en scène, mime... Il fut le créateur, avec Roland Topor et Fernando Arrabal, du Théâtre Panique. Il est également tarologue et concepteur de la psychomagie. L’ensemble de son travail tourne autour du langage de l’inconscient et en cela, il nous intèresse fortement. JODOROWSKY a écrit dans la Danse de la Réalité : « ...la finalité de l’art c’est de soigner.  Si l’art ne guérit pas, il n’est pas vrai». Plus loin il déclare « Tout acte doit être créatif et terminer par un détail qui affirme la vie, non la mort». Son oeuvre et sa personne témoignent de cette alliance avec les forces créatrices et bienfaisantes de la vie. Voilà encore ce qu’il écrit dans le même ouvrage et qui résume métaphoriquement toute sa philosophie :

Vignette de Hypnose et développement de la mémoire

Hypnose et développement de la mémoire

Le travail sur l’hypnose et le travail sur la mémoire sont très proches. Il s’agit dans les deux cas d’apprendre à confier à l’inconscient une grande partie du travail. La focalisation de l’attention, la détente, la lutte contre les croyances limitantes et le plaisir d’apprendre et de découvrir en sont les clefs essentielles. Le manque de sommeil, le stress, la mauvaise alimentation mais aussi le manque de confiance en soi peuvent affecter la mémoire.
L’hypnose et l’autohypnose sont deux outils très utiles pour améliorer la concentration et la mémoire.
 Le simple fait de pratiquer régulièrement l’autohypnose va automatiquement améliorer ces deux points. D’abord en agissant sur le stress grâce à l’état de détente et de confort généré par l’hypnose, ensuite grâce aux techniques de visualisation qui augmentent la mémorisation des détails établissant un dialogue avec l’inconscient.
Vignette de Insomnie et hypnose

Insomnie et hypnose

Lorsque le stress et l’angoisse sont la cause de l’insomnie, ce qui est généralement le cas, l’hypnose est un excellent moyen d’obtenir un bon endormissement. S’endormir est un phénomène naturel qui échappe à notre volonté. Le processus d’endormissement se déroule tout seul sans qu’on ait rien à y faire.
Notre inconscient prend en charge notre endormissement et notre sommeil. Il est impossible de faire autre chose que de déléguer à notre inconscient le fait de s’endormir. Lorsqu’on veut à tout prix s’endormir, que l’on veut contrôler quelque chose qui n’est pas de l’ordre du contrôle conscient alors on perturbe le phénomène d’endormissement. 

La seule chose qu’on ait à faire , est tout simplement apprendre, à nouveau, à laisser l’inconscient faire son travail. Mais ce n’est pas toujours aussi facile parce que notre hypervigilance a véritablement perturbé le système
et nos efforts pour dormir sont continuellement contrecarrés par nos craintes ou nos angoisses. 
Vignette de La métaphore de la poupée de chiffon

La métaphore de la poupée de chiffon

Une métaphore contient un ensemble de suggestions intégrées.

Imaginer que l'on devient comme une poupée de chiffon suggère immédiatement un état de détente, de relâchement  et de lâcher-prise.
Cette métaphore va être un excellent moyen de se relaxer complètement et de chasser les tensions du corps.

Le langage hypnotique est constitué  d'images vécues et ressenties dans l'instant 0.
L'instant 0 est le présent  absolu, l'ici et maintenant totalement vécu.
Le langage hypnotique nous reconnecte à nos sens, ce que nous ressentons, ce que nous voyons, entendons, sentons, goûtons...

Vignette de deux métaphores agissantes

deux métaphores agissantes

Vous voulez découvrir deux techniques d'auto hypnose, basées sur des métaphores agissantes,
simples, rapides et faciles à mettre en oeuvre pour une efficacité redoutable :

La technique du chiffon magique

La technique du chiffon magique

La technique du chiffon magique  permet d'empêcher une phrase humiliante, un message négatif ou une image indésirable de trop impacter votre psychisme.

Il suffit de répéter trois fois une phrase et d'imaginer que vous effacez la scène négative.


La formulation est : "J'annule et j'efface / J'annule et j'efface / J'annule et j'efface". 

Captiver et convaincre en toutes circonstances

Les quelques outils que je vais décrire ont été créés pour la conférence "captiver et convaincre en toutes circonstances"  que j'ai mis en place afin d'illustrer le pouvoir de la communication narrative et métaphorique.

Les trois points pour rendre une intervention orale mémorable sont :

1 - Une accroche et une promesse forte
2 - Définir en une phrase ce que l’on veut que l’auditoire retienne : la phrase clef.
3 - Faire réagir, impliquer et rendre actif l’auditoire
Vignette de Milton Erickson et la transe

Milton Erickson et la transe

Milton Erickson a 17 ans quand il entend trois médecins dirent à sa mère qu’il ne passera pas la nuit.
Il se révolte qu’on puisse dire cela à une mère et il lui fait comprendre qu’il faut qu’elle déplace un meuble qui cache une fenêtre.
Il veut voir, une dernière fois, à travers cette fenêtre dégagée, le soleil se coucher et disparaître à l'horizon.
Il va s’accrocher à ce «dernier» coucher de soleil, comme on s’accroche à la vie qu’on ne veut pas voir partir.
Il tombera dans le coma, se réveillera complètement paralysé et réussira à vaincre son handicap.

Il deviendra médecin, psychiatre et le plus grand hypnothérapeute de tous les temps.
Il mourra à l’âge de 78 ans après avoir révolutionné notre conception de l’inconscient, de la communication et de la thérapie.

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des pages